Téléchargez le pédimètre du site. Mesurez les 2 pieds de l'enfant et gardez la mesure la plus longue. L'enfant doit être debout et bien droit. Vous devez laisser une marge de 1 cm, si le pédimère indique une pointure 26, vous devez choisir une pointure 27 sauf si le site indique que le modèle chausse grand, vous prenez alors une pointure 26.

Lorsque le site indique un chaussant normal, cela veut dire un chaussant adapté à un pied ni trop fin ni trop fort.

 

L'apprentissage de la marche  résulte d'une maturation progressive du système musculaire de l'enfant. Bébé va d'abord se dresser, se tenir assis, ramper, se hisser, se stabiliser et un jour il va se lancer. Ne l'obligez pas à marcher, c'est lui qui choisira le moment opportun. Préferez au trotteur les camions à pousser.

Quand bébé commence à marcher, laissez le pieds nus, il sentira ainsi mieux le sol, apprendra à trouver son équilibre. Cela développera également les muscles et les ligaments du pied tout en améliorant la posture. L'été, pieds nus dans le sable bébé se musclera et ainsi la voûte plantaire se dessinera. En effet, cette voûte plantaire est un petit capiton graisseux qui va se creuser avec l'acquisition de la marche.

Les 3 premières années, privilégiez un modèle tige haute et contrefort rigide pour un meilleur maintien de la cheville. La semelle extérieure doit être antidérapante. Pour les 6 premiers mois de marche évitez les semelles débordantes.

Bébé va changer de pointure en règle général tous les 2 à 3 mois jusqu'à l'age de 3 ans.

Adaptez le modèle selon la morpholgie du pied. Préfèrez un bout rond pour un pied plus large. Pour un pied fin, évitez les velcros, la marque LITTLE MARY est la plus adaptée.

 

Entre 3 et 6 ans, le pied de l'enfant s'affine et la cambrure naturelle du pied se forme, l'enfant a encore besoin d'un bon maintien et la chaussure doit être parfaitement adaptée à la morphologie du pied. Ceci est valable pour les bébés et les juniors..

 

A partir de 7 ans, l'enfant affirme ses envies en fonction de ses camarades et des tendances mais il faut être tout de même vigilant sur la qualité de la chaussure. Un bon maintien, une bonne qualité de semelle intérieure et extérieure car, ne l'oublions pas un enfant bouge, court, saute.


Ne réutilisez jamais de chaussures qui ont déjà servi à un autre enfant. Chaque enfant marque l'empreinte de la morphologie de son pied dans les chaussures qu'il porte.


Il est difficile de comprendre pourquoi une chaussure d'enfant coûte aussi chére.

La chaussure d'enfant n'est pas du tout conçue comme une chaussure d'adulte. Elle comprend de nombreuses pièces, spécifiques au maintien du pied, des opérations multiples alliant techniques artisanales et technologie de pointe. Tout ceci afin d'obtenir des chaussures de qualité et parfaitement adaptées aux pieds des enfants.